vers la page d'accueil

HOME

Les romans de Michèle Castelli

 

 

MARIE ET LE SECRET DE TANAH

Marie, l'héroïne de Un chat qui vient de loin. est à la recherche de son étrange matou qui a disparu. Munie de son précieux talisman, une pierre bleue aux vertus magiques, elle doit résoudre une énigme où le monde étrusque joue un grand rôle. L'effrayante Bégonia détiendrait-elle la clé du mystère? Haletante et curieuse, l'histoire entraîne le lecteur dans un monde à la frontière du fantastique, entre passé lointain de la Corse et présent d'une jeune écolière dégourdie, qui serait bien sage, c'est sûr, s'il ne lui arrivait tant d'aventures...

Editions Albiana Jeunesse, avril 2007, 125p.

 

 

 

 

UN CHAT QUI VIENT DE LOIN

Quel secret lui cache sa maman? Qui sont ces étranges personnages qu'elle a croisés dans les petites rues de L'Ile-Rousse? Que lui veut une bizarre styliste au look gothique?

Marie aura-t-elle une réponse et pourra-t-elle comter sur l'aide d'un mystérieux chat noir et blanc venu rôder dans son jardin à la tombée de la nuit?

Editions Albiana Jeunesse, novembre 2004 , 151p.

 

 

 

 

LE ROMAN DE LA CORSE, Collectif

textes de Claude Seignolle, Prosper Mérimée, Alexandre Dumas, Michel Lorenzi di Bradi, Pierre Benoît, Michèle Castelli (Marie di Lola), Gabriel Xavier Culioli.

Dès 1840 Flaubert écrivait : " Tout ce qu'on dit sur la Corse est faux ". Alors, laissons la place à la littérature. Conte populaires ou légendes, romans, témoignages plongeant dans les racines de l'île, ce volume réunit des textes divers : écrits au XIXe ou au XXe, par des Corses ou des continentaux ; mêlant la mémoire et l'imagination, ils composent une mélodie à plusieurs voix et permettront peut-être de comprendre un peu de son âme tumultueuse et passionnée, d'aborder de façon sensible les rives de cette " véritable montagne dans la mer ", pour reprendre l'expression de Maupassant, de saisir la complexité et la subtilité de ses contrastes : bergers et pirates, fureur et silence, mystère et tradition, fidélité, vengeance et amitié.

Presses de la Cité (mai 2004)

Collection : Omnibus

949 pages

 

 

 

 

MARIE DI LOLA, une enfance corse en 1900

L'Ile-Rousse, ville corse de la côte nord-ouest: Marie (di), fille de Lola y naît en 1894. A travers le récit de cette vie, c'est pratiquement la vie de la Corse de cette époque qui est restituée. Société immuable en apparence et pourtant menacée, elle s'exprime à travers ses techniques, ses moeurs, ses coutumes: vivre, aimer, mourir, mais aussi apprendre, travailler, s'amuser, aller à l'église, frémir aux histoires des veillées, désirer ou refuser le continent que symbolise Marseille, Babylone de la vie moderne.

Editions Albiana,2000, (rééd. de 1982,Editions Universitaires) ,250p.

 En savoir plus

Lire un extrait

 

 

MARIE DI LOLA II, Rue Château-Payan

 Marseille, 1921. Marie di Lola, dont l'auteur nous avait conté la jeunesse corse, s'est mariée avec Jean, un navigateur. Elle le suit dans la cité phocéenne avec les espoirs et les aspirations des émigrants, mais portant aussi les déchirements communs aux exilés. Il faut s'adapter à ce nouveau milieu, conserver les liens avec l'île et avec la famille, tout en construisant en ces folles années d'entre-deux guerres sa vie de femme. Une saga familiale vraie prend ici tournure qui dépeint la destinée comparable de milliers de familles corses à travers les détails vécus au quotidien de la petite et de la grande histoire. Approcher ces vies humbles et nobles , c'est pénétrer au coeur même de cette communauté un peu particulière qu'est la diaspora corse.

Editions Albiana, 2001 (rééd.de 1984)

En savoir plus

Lire un extrait

 

LA VEUVE BLANCHE

En ce début du XVIIIe siècle, à l'image de cette Balagne qui voit s'affronter Génois et Corses, Barbaresques et villageois, bergers et paysans, les femmes ont à relever, elles aussi,le défi de la vie...Le bien-être de la communauté semble dépendre autant de la Nature que du poids épuisant et plein de gravité de leur condition: enfants mâles à porter, sorts à conjurer, honneur à préserver, affronts à laver, tourment de la magie, obsession du devoir, de la mort, de la vengeance. Alors les petites filles apprennent la violence sourde de ce monde, une vie qui ignore l'amour au profit de l'honneur, le plaisir au profit du devoir...Un roman vif comme un souvenir, écrit à partir d'un fait réel, qui éclaire quelques lieux secrets et essentiels de notre mémoire, dans l'intimité révélée de notre histoire...

Editions Albiana, 1998, 200p.

En savoir plus

Lire un extrait

 

© mcastelli 2001-2002